Le graphisme rencontre la typographie

06.04.20

News

Dans le monde du graphisme, nous observons un regain d’intérêt pour la qualité des supports imprimés.

S’il est vrai que la révolution numérique a entraîné la disparition de certains produits courants – il suffit de penser par exemple aux en-têtes de lettres, cartes postales, affiches, alors comment expliquer l’intérêt croissant pour la typographie et les papiers de création ?

La réponse se trouve dans la force de communication d’une belle impression.

Les agences de communication et de marketing, les studios graphiques préconisent de plus en plus souvent l’impression typographique pour les entreprises qui veulent apporter un soin particulier à leur communication et lui conférer une image unique et artisanale.

La liste des produits à fabriquer en typographie est longue et ne s’arrête pas à la papeterie. De nombreuses maisons, et pas seulement de luxe, choisissent de plus en plus d’imprimer avec des caractères en plomb ou en bois, leurs cartons d’invitations, brochures liées à un évènement tel qu’un anniversaire, encarts, cartes postales, étiquettes à édition limitée, ou dans certains cas uniquement la couverture d’une brochure. L’impression en typographie sur des papiers de création, ainsi que les reliures faites à la main, peuvent être utilisées avec un intérieur de volume imprimé en offset.

 Ce mouvement est une expression des tendances graphiques actuelles.

Le vif intérêt que suscite la typographie aujourd’hui est lié à un choix conscient des concepteurs et des professionnels de la communication. La valeur devient un élément distinctif: l’imprimé, considéré dans sa forme et sa qualité, est une sorte de réalité “augmentée” du message à transmettre. 

Même les aspects qui contrastent avec la perfection absolue de l’impression numérique, tels que les légers “défauts” liés à l’encrage manuel des caractères, la pression de l’encre sur le papier, l’utilisation de papier utilisé à la main ou de matériel, contribuent à personnaliser l’impression.

Le touché du produit, l’odeur de l’encre, le relief visible laissé par les caractères sur le papier sont autant d’éléments de narration : l’artefact typographique prend vie à partir de l’histoire d’une police de caractères.

Aujourd’hui  Grafiche Antiga en collaboration avec la Tipoteca Italiana, fondation qu’elle soutient, est en mesure de proposer de façon concrète un mélange d’impression offset et typographique, grâce à l’atelier d’impression du musée.